Centre

Place Gambetta : mise en sécurité de deux immeubles

Centre ville
Mis à en ligne le 25 mai


Des fissures particulièrement inquiétantes ont été constatées sur deux immeubles situés place Gambetta. Face à un nouveau risque d'effondrement, la mairie de Bordeaux a décidé par un arrêté effectif au 25 mai, de mettre en sécurité la population et de soutenir les riverains.
Suite au passage d'un expert du Tribunal Administratif, mandaté par la ville, un arrêté de mise en péril imminent a été posé pour les immeubles 12 bis et 13 Place Gambetta​. De plus, par mesure de précaution les immeubles 12, 14 Place Gambetta et 111 rue de la Porte Dijeaux, de proximité immédiate, sont également visés par un arrêté d'interdiction d'accès et d'habiter, à compter du mercredi 25 mai 18h. Les commerces situés dans ces immeubles sont également fermés. 

Afin de protéger la population, un périmètre de sécurité a été installé. L'accès y est strictement interdit, en attendant que les propriétaires des immeubles concernés engagent les travaux nécessaires à leur préservation. L'accès piéton de la place et de l'angle de la Porte Dijeaux, bien que contraint est néanmoins maintenu. 

La ville et le CCAS de Bordeaux sont aux côtés des habitants et commerçants dans cette période difficile : tous les occupants des immeubles ont été reçus lors d'une réunion d'information dédiée dès la prise des arrêtés, et un accompagnement au relogement est proposé aux personnes qui ne peuvent trouver de solution par elles-mêmes. 

Un diagnostic du centre ancien

Suite à de précédents effondrements, l'Etat accompagne Bordeaux Métropole et la ville de Bordeaux qui confient au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) le pilotage d'une étude globale sur l'identification d'éventuels facteurs de risques particuliers liés à la situation du bâti, des réseaux ou des sols du centre historique de Bordeaux.

Cette étude qui a débuté le 10 février permettra d'identifier les facteurs potentiels de fragilité des bâtiments. Elle permettra de déterminer si des actions complémentaires de la Mairie et de la Métropole sont nécessaires (PLU, assainissement…) pour mieux préserver le centre historique.