Budget et finances

Budget 2022 : répondre à l'urgence sociale et favoriser la culture

A travers son budget 2022, la Ville de Bordeaux souhaite mobiliser toutes les ressources disponibles de la collectivité pour accompagner les besoins des habitants dans ce contexte post covid de reprise économique, et d'urgence sociale et climatique. La municipalité développe son action de proximité, de solidarité, de bien vivre ensemble, accélère sa transition énergétique tout en veillant aux grands équilibres financiers de la collectivité. 

Les priorités fixées par la municipalité en 2022 sont :
  • Répondre à l'urgence sociale 
  • Favoriser une action culturelle pour toutes et tous
  • Renforcer le service de proximité auprès des habitantes et habitants
  • Accélérer la transition écologique et énergétique

Répondre à l'urgence sociale 
La première de ces priorités se traduit notamment par une hausse conséquente des crédits alloués au CCAS, de plus de 2M€. 
Le crédit municipal de Bordeaux étant dans une situation financière extrêmement précaire suite à la gestion hasardeuse dénoncée par le récent rapport de la Chambre régionale des comptes, la Ville continue de compenser le manque à percevoir du CCAS cumulé depuis trois ans. 

Plus largement, les actions sociales innovantes tiennent une large place pour faire face aux inégalités et à la précarité.
  • Mise en place d'une entreprise à but d'emploi accompagnée par ATIS pour porter la candidature bordelaise au dispositif Territoire zéro chômeur de longue durée ; 
  • Augmentation des actions de lutte contre la précarité alimentaire, et hausse de 50% du budget consacré à la résilience alimentaire du territoire ; 
  • Développement de la médiation et de la tranquillité publique avec une hausse des moyens alloués au GIP Médiation ou encore un appel à projet dédié ;
  • Projet de lieu refuge pour des personnes sans abri ;
  • Hausse de 30% des subventions aux associations qui luttent pour l'égalité entre les femmes et les hommes.
 
Favoriser une action culturelle pour toutes et tous 
Présentée au conseil municipal du 8 février 2022 la feuille de route culturelle  trouve son application dans la hausse des subventions de fonctionnement aux associations culturelles de 200K€ et la hausse des moyens apportés aux établissements culturels pour 266K€, l'accélération des démarches d'éducation artistique et culturelle à tous les âges de la vie et surtout la visibilité apportée à l'ensemble des acteurs sur les grands engagements de la collectivité avec notamment un engagement pluriannuel de 100M€ en investissement pour la culture dans tous les quartiers de Bordeaux. 
 
Renforcer le service de proximité auprès des habitantes et habitants
Globalement les dépenses de personnel sont en hausse de +3,8M€ pour renforcer les politiques publiques en proximité et accompagner la croissance de la population :  110 postes (70 ETP) sont créés ou redéployés sur les priorités que sont les crèches, les écoles et la Police Municipale.
Une attention particulière au développement des places d'accueil en crèche et de leur qualité (augmentation de la part de bio et produits locaux, couches écologiques, soutien à la parentalité…) est apportée avec un budget en hausse de +5,6% pour accueillir près de 3100 enfants.  
Les places en accueil de loisirs sont également en croissance avec un budget en hausse de +3,2%. De nouvelles actions éducatives sont déployées, les budgets de maintenance dans les écoles sont augmentés de +5%.
Un budget de plus de 900K€ est créé en faveur des adolescents, population particulièrement fragilisée par ces 2 années de pandémie, avec notamment le lancement de la 1ere édition du Printemps des Expressions.

Accélérer la transition écologique et énergétique
L'ambition de lutte contre les îlots de chaleur, de reconquête végétale de la ville et d'apaisement de l'espace public se renforce par l'accélération des investissements de végétalisation avec un total approchant 10M€, par l'augmentation du rythme des plantations de +40% avec l'intégration de fruitiers en réponse à la politique de résilience alimentaire, et par la poursuite du déploiement des secteurs piétonniers, rues aux écoles et voies cyclables.
Face à la flambée du marché de l'énergie, l'anticipation et la réactivité sont de rigueur. La priorité est désormais d'accélérer les efforts de sobriété et d'efficacité énergétique : poursuite et amplification des actions de déploiement des énergies renouvelables, de rénovation énergétique des bâtiments municipaux (projet « décret tertiaire ») et poursuivre les travaux de rénovation pour 4,5M€. Tous les nouveaux projets municipaux intégreront une recherche systématique d'installation photovoltaïque en privilégiant l'autoconsommation à l'image de groupe scolaire Albert Thomas qui alimente également la bibliothèque de Mériadeck.

Les caractéristiques du budget 2022
Le montant total de ce budget est de 543M€ en hausse de 1,7% par rapport au budget primitif 2021. Cela représente un budget de 2055€ par habitant.
Cette hausse se décompose en une hausse de +2,2% des crédits de fonctionnement afin d'avancer dans l'accomplissement des objectifs du plan de mandat et de donner les moyens de fonctionner aux nouveaux équipements ou aux secteurs prioritaires comme l'enfance, la sécurité, l'accompagnement social et l'adaptation au changement climatique. 
Parallèlement, les recettes réelles de fonctionnement prévues sont en hausse de 3,4%, principalement du fait de la reprise des transactions immobilières génératrices de droits de mutation à titre onéreux et de la revalorisation des bases de taxation foncière. Ce rebond des recettes permet ainsi à l'épargne brute de s'améliorer de près de 7% (+2,2 M€) et ainsi restaurer un autofinancement satisfaisant de la collectivité après le choc issu de la crise sanitaire. 
En retraitant l'indemnité exceptionnelle due dans le cadre de la requalification du centre commercial Europe au Grand Parc, l'épargne brute s'établit à 37,8M€ soit 9,2% des recettes réelles de fonctionnement ; taux qui est conforme à la trajectoire présentée lors des orientations budgétaires qui vise un taux d'épargne à moyen terme de 10%.
Les dépenses d'investissement à 160M€ sont à quasi-stabilité du fait d'une amélioration progressive de la prévision budgétaire en lien avec les besoins réels.
L'autorisation d'emprunt de la collectivité peut être réduite, de 4,5% par rapport à l'an passé, à moins de 100M€.
 

En téléchargement

Le compte administratif

Le compte administratif retrace les mouvements effectifs de dépenses et de recettes de la collectivité à la clôture de l'exercice budgétaire (31 décembre).
Le dernier compte administratif 2020 a été approuvé en Conseil municipal du 8 juin 2021
Le prochain sera adopté en 2022.

En téléchargement